MENACHEM GUEFFEN

MENACHEM GUEFFEN

(1930 – 2016)

VOIR LES OEUVRES

 

Menachem Gueffen est né en Palestine (Haïfa) en 1930 de parents juifs Polonais.

Il étudie l’art à L’Académie des Beaux-Arts de la «  Bezalel Art School » de Jérusalem puis à l’école des Beaux Arts de Paris.

De 1959 à 1963, il s’installe à Paris et participe au Salon des surindépendants en 1962 et au salon de la jeune peinture en 1963 au Musée d’Art moderne. Il vit dans le quartier latin et goûte pleinement au prestige que représente ce pays pour un artiste. Tout s’offre à lui.  Il est né pour être artiste, il le sera toute sa vie.

Londres est ensuite son port d’attache jusqu’en 1988 où il est très actif artistiquement. O’Hana gallery lui consacre à plusieurs reprises des expositions personnelles ainsi que la Gallery One. Malheureusement il ne rencontre pas le succès espéré auprès du public et des critiques.

En 1977, le Museum of natural History de New York lui commande une série de 5 peintures « The Cycle of Life of judaism » à laquelle on ne peut malheureusement pas avoir accès aujourd’hui, car bien enfouie dans les réserves…

En 1988, essoufflé artistiquement et fragilisé par le doute, il décide de revenir en France. Sa production est encore importante mais il  se sent peu soutenu par ce pays qui ne remarque pas le talent qui élit domicile sur ses terres Mayennaises. Il y vivra pourtant durant 30 ans avec sa femme Judy qui quitte l’Angleterre pour lui.

Il n’aura de cesse de peindre la femme, toujours la femme, comme un manifeste pour mieux la comprendre et l’aimer. Mais cette fois elle sera peu exposée. Il la gardera pour lui.